En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre entité ainsi que par des tiers afin de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts, la possibilité de partager des articles sur les réseaux sociaux, et la réalisation de statistiques d'audiences.

Plus d'informations sur les cookies
OK
contact



Mairie de VITTEAUX
rue de l'Hôtel de Ville
21350 Vitteaux
Tél  : 03.80.49.61.25 
Fax : 03.80.49.66.05

Horaires d'ouverture :
du lundi au vendredi :
9H00-12H00 et 14H00-16H00
samedi : 9H00-12HOO

  Nous écrire

RESTOS DU COEUR



Distributions :
Les vendredis de 14 à 16h 

MOBIGO LIGNE 122 POUILLY-VITTEAUX-MONTBARD

Ligne-122-Pouilly-Montbard

vente et recharge des titres de transport à l'Office du tourisme

MOBIGO LIGNE 119 DIJON-VITTEAUX-AVALLON

Ligne-119-Vitteaux

Vente et recharge des titres de transport à l'Office du tourisme

infos pratiques

   Venir à Vitteaux

  Calendrier des Fêtes 2019

 

DON DU SANG

Prochaines collectes de sang :

Mercredis
30 JANVIER

3 AVRIL
29 MAI
7 AOUT
2 OCTOBRE
4 DECEMBRE
de 16H00 à 19H15


Salle Polyvalente

Album Photos


plan

météo

(Document disponible à l’office de tourisme)

 

Cliquez sur le plan pour l'agrandir

 

 

1—Office de Tourisme : maison à pans de bois dits en  « écharpes de Saint-André » (c’est-à-dire en X) caractéristiques du XIVe siècle.

 

2—Cour de l’Office de Tourisme : cour intérieure caractéristique des maisons médiévales avec escalier extérieur abrité dans une tourelle et passage en galerie. Nombreux remaniements architecturaux.

 

3—Maison Decailly : maison avec porte Renaissance, datée de 1556 et au dessus de laquelle est gravée la devise « In domino confido » (Je place ma confiance en Dieu) en lettres enclavées*.

 

4—Tour octogonale de la place du 8 Mai 1945: cette tourelle d’escalier desservait des maisons médiévales aujourd’hui disparues.

 

5—Maison aux Piliers : maison à pans de bois dont l’étage, en encorbellement, repose sur des piliers. 2ème moitié du XVe siècle.

 

6—Maison Bélime : édifiée par Mathilde de Courtenay châtelaine de Vitteaux au XIIIe siècle. Fenêtres géminées* à linteaux trilobés* et colonnettes à chapiteaux* sculptés. A noter la cheminée cylindrique et le toit en laves*.

 

7—Les halles : édifiées au XIIIe et XIVe siècle et partiellement reconstruites au XVIIe siècle. On y organisait, au début du siècle, de grands banquets.  Elles servent aujourd’hui d’entrepôt.

 

8—La maison qui fait l’angle de la rue, présente une belle façade du XVIIe siècle.

 

9—Hôtel Ferrand : maison du XVIe siècle  avec étage en encorbellement* soutenu par des poutres sculptées de têtes.

 

Prendre la ruelle Ferrand et longer la Brenne.

 

10—Chapelle de la Trinité : construite en 1592, elle abritait un retable* peint par Nicolas de Hoey, aujourd’hui conservé dans l’église. A la nuit tombée, vous verrez danser les ombres de Boltanski à travers la fenêtre (à droite de la porte).

 Derrière, vue sur la façade du couvent de la Providence.

 

11—Hôtel Piget : hôtel particulier dont les bâtiments sont ordonnés autour d’une cour. Sur la rue, galerie à pan de bois du XVIe siècle et escalier en encorbellement. Corps de logis remanié au XVIIe siècle.

 

Traverser le parking, passer le portail pour accéder au site de l’ancien château

 

12—Tour de Guet : construite sur une ancienne tour  du château. Elle offre un beau panorama sur Vitteaux.

 

13—Fossés du château : longez les anciens fossés de l’enceinte du château, creusés dans le roc sur  6 m de profondeur.

 

14—Ancienne chapelle du château du XVe siècle

 

15—Puits du château : sur votre droite le vieux puits du château abritant la Vouivre, gardienne d’un fabuleux trésor. Selon la légende, elle ne peut être combattue que lors de la messe de minuit.

 

16— Entrée du château : l’ancienne entrée du château est marquée par 2 tours rondes dont il ne subsiste que la base. Le fossé, aujourd’hui comblé, était enjambé par un pont-levis.

 

17—Double logement viticole (maison d’habitation sur cave) au n°3, adossé à une des tours du château.

 

Redescendez et prenez la ruelle en face qui enjambe la rivière, vous pourrez découvrir en vous retournant sur la passerelle :

 

18—Une tour de fortification de la ville et le rempart

Acollé au château, le bourg de Vitteaux avait ses propres fortifications.

 

Franchir le petit pont et vous arrivez sur la rue de Verdun, tournez à droite. Arrêtez-vous sur le «  pont  de l’oeuf »  pour y admirer :

 

19–La tour–porche

Tour de l’enceinte de la ville qui enjambe le ru. Vue sur deux des deux tours de l’enceinte, dont l’une enjambe la rivière.

 

 

Terminer votre visite en retournant à l’Office de Tourisme ou continuer en empruntant la rue des Ponts de Bois.

 

A–La tour–porche : en vous approchant de la rivière vous pouvez admirer la  tour de fortification de la ville qui enjambe la rivière.

 

B—Colombier au milieu d’un pré. Vous remarquerez son toit de laves et le bourrelet qui en fait tout le tour : cette «  radière » servait à empêcher les rongeurs de grimper.

 

C—Double logis viticole avec descente de cave et toit en laves au n°15.

 

D—Lavoir à « Impluvium » à double entrée. Observez l’ouverture dans le toit qui permettait de recueillir les eaux de pluie.

 

Sortez par le dessous, prenez à gauche pour rejoindre la rue Audiffred.

 

E—Le couvent de la Providence (anciennement des Minimes): il date de 1651. Il fût le lieu des réunions des Assemblées au début de la Révolution, magasin de blé, atelier de filature, communauté de sœurs assurant l’éducation des filles jusqu’au XIXe siècle. On peut y apercevoir un guichet pour les mendiants. Il fût racheté par l’hôpital en 1963.

 

F—L’Hôpital Saint-Nicolas : il date de 1750 et fut construit grâce au don de Claude de Baudenet, maire de Vitteaux et Conseiller du Roi. C’est un grand ensemble de bâtiments avec au centre la chapelle surmontée d’un clocher. Dans la cour, une stèle rappelle la mémoire du Docteur Quignard, fusillé par les Allemands le 1er mars 1944.

 

G—Le four : décoré par les enfants des écoles, il a été construit il y a quelques années pour la cuisson de la brioche géante figurant au Livre des Records.

 

Arrivé sur la place Spontin, prenez la petite rue de l’Hôtel de Ville en face. En haut à gauche:

 

H—Mairie : du XIXe siècle, construite sur  une partie de l’ancien couvent des Ursulines.

                                                                   

I– Église Saint -Germain : fondée au XIe siècle puis reconstruite en 1180 par Mathilde de Courtenay, châtelaine de Vitteaux et comtesse d’Auxerre qui va l’enrichir d’une relique de saint Germain.

A voir : un portail du XIIIe siècle avec des vantaux  gothiques, une crypte contenant le tombeau de Mr Languet et ses 2 épouses (ouvert uniquement pour les Journées du Patrimoine), une tribune d’orgues en bois sculpté du XVe siècle (classée), un retable peint en 1592 par Nicolas de Hoey, le clocher tors (aspect vrillé).

 

Lexique

 

Chapiteau : élément élargi qui forme le sommet d’une colonne.

Enclavé : inséré

Encorbellement : construction en  saillie sur le pan d’un mur et supportée par des consoles ou des corbeaux.

Géminé : groupé par deux.

Lave : terme bourguignon désignant les lauzes (pierres plates utilisées pour couvrir des bâtiments).

Retable: construction verticale portant un décor peint ou sculpté, placée sur un autel.

Trilobé : en forme de trèfle.

BOUGEZ, SORTEZ !!!

ACTIVITES 2018-2019

NOUVELLE ACTIVITE
à partir de novembre :

Pour avoir toutes les activités proposées par l'AFR,
cliquez ici

Pour voir toutes les activités sportives de l'Espérance, cliquez ici

ATELIER S@TI 21

en bref


Toutes les informations touristiques :
www.vitteaux-tourisme.com


TOUS LES VENDREDIS
Place Quignard

MARCHE

Boucherie-Charcuterie
Poissonnerie
Fromages et saucissons
Oeufs (tous les 15 jours)
Légumes bio (tous les 15 jours)

 


Permanence de la CPAM :

La Caisse Primaire d'Assurance Maladie assure ses permanences de 13H30 à 15H30, salle basse de la mairie tous les mercredis.

Informations légales - www.vitteaux.fr